Notre dossier spécial Jet Lag

Avec la période estivale qui approche, nous serons nombreux à partir à la découverte de nouvelles contrées à l’autre bout du monde, mais cela ne se passera pas sans désagréments !

En effet le décalage horaire, aussi appelé jet lag peut entrainer des difficultés de sommeil et des difficultés d’adaptation dans le pays où l’on se rend les premiers jours ,  ou au retour.

On vous en dit plus sur ce maux des vacanciers et comment bien l’éviter !

Le jet lag, de quoi s’agit-il exactement ?

Le terme jet lag est un terme anglophone qui signifie littéralement « décalage avion » : on parle alors en français de décalage horaire. Il intervient lors d’un changement brusque d’horaire ce qui influer sur notre horloge biologique.

En clair ? Notre corps est déphasé et a du mal à s’adapter au nouvel horaire en vigueur, ce qui entraine de la fatigue, une déshydratation, une insomnie ou à contrario une forte somnolence ainsi qu’une irritabilité. Le plus souvent, il s’agit de décalages horaires de plus de 3 heures, donc dans le cadre de vol transméridien.
Par exemple, un vol Paris vers Istanbul, qui dure 3h30 environ, n’entraine qu’un décalage horaire d’une heure et vous n’aurez aucun souci pour récupérer, a contrario d’un vol Paris Pointe à Pitre, où les 6 heures de décalage seront synonymes de jet lag pour la majorité d’entre nous.

 

Comment lutter contre le jet lag ?

Pour lutter contre le jet lag et se sentir bien à l’aller comme au retour, on préconise d’abord de bien dormir les jours précédents, en veillant à commencer à se décaler (on se couche plus tard si on part vers l’ouest, comme pour un vol vers San Francisco, et on se couche plus tôt si on part vers l’Asie), et on pense bien à son hydratation pour éviter les désagréments liés au manque d’eau, entrainant maux de tête et problèmes de digestion.

Certaines personnes souhaitent prendre des somnifères pendant le voyage mais attention, ce n’est pas très bon pour la circulation sanguine, déjà malmenée en avion : en avion, les somnifères ont tendance à empêcher les mouvements naturels du corps et donc la circulation du sang.

Dernier conseil : ne vous forcez pas à manger dans l’avion, cela aurait tendance à augmenter  l’effet  du jet lag à l’arrivée.

Et vous, avez-vous de bonnes astuces pour éviter le jet lag en vacances ?