Laboratoire pharmaceutique : c’est quoi exactement ?

Les laboratoires pharmaceutiques mettent au point des médicaments (comme la prise en charge de l’arthrose) puis les fabriquent et les commercialisent. Aujourd’hui, les laboratoires se développent de plus en plus notamment grâce aux progrès considérables des recherches en médecine ces dernières années. Néanmoins, les laboratoires doivent aussi faire face à de nombreux défis.

Histoire des laboratoires pharmaceutiques

Les premières pharmacies sont apparues dès le début du Moyen-Age dans le monde arabe avant d’atteindre l’Europe. Il faut attendre le XIXe siècle pour que les pharmacies deviennent de véritables entreprises. Celles-ci se développent avec la mise au point et la fabrication de vaccins contre la rage, la fièvre typhoïde ou encore la peste. Au début du XXe siècle, certaines grandes pharmacies européennes se muent en laboratoires pharmaceutiques capables de produire des médicaments en quantité industrielle, tels que la pénicilline et l’insuline. L’industrie pharmaceutique est née. Elle nécessite alors un cadre législatif : des autorités de santé contrôlent les risques sanitaires des médicaments et autorisent leur commercialisation.

Les laboratoires pharmaceutiques aujourd’hui

Le vieillissement de la population, les progrès de la médecine, l’apparition de nouvelles maladies et l’accès aux soins accroissent les besoins en médicaments. Cela favorise le développement des laboratoires pharmaceutiques. De grands groupes cohabitent avec des laboratoires indépendants. Certains se spécialisent dans des domaines spécifiques. Par exemple, un laboratoire pharmaceutique et dermo-cosmétique proposera des médicaments pour la prise en charge de l’acné inflamatoire et autres produits pour la santé de la peau.

Les défis à relever

De nombreux défis devront être relevés par les laboratoires :

  • Le contrôle de plus en plus strict des autorités de santé : Sur des dizaines de médicaments développés par un laboratoire pharmaceutique, seuls quelques-uns sont autorisés sur le marché. La mise au point de nouveaux médicaments est longue, extrêmement coûteuse, en raison des nombreux tests cliniques et études à effectuer avant de proposer leur commercialisation.
  • Les médicaments génériques : moins chers que les médicaments de marque, les médicaments génériques sont favorisés par certains pays qui cherchent à réduire les coûts de santé. Ils concurrencent les médicaments des laboratoires pharmaceutiques lorsqu’ils sont fabriqués par des « génériqueurs ».
  • Le développement de la biotechnologie : les progrès en ce domaine, notamment la découverte de nouvelles molécules, bouleversent le secteur de l’industrie pharmaceutique.