Cancer du sein : un tout nouvel essai clinique et une nouvelle thérapie avec l’Institut Curie

Comme vous le savez probablement, l’Institut Curie n’a de cesse de proposer de nouvelles thérapies aux malades du cancer. Et c’est aujourd’hui une nouvelle étude qui démarre pour les patientes atteintes d’un cancer du sein : l’essaie Neopal. Mené conjointement par l’Institut Gustave Roussy et son docteur Suzette Delaloge ainsi que l’Institut Curie et le docteur Paul Cottu, cette étude est aussi coordonnée par Unicancer qui réunit les 20 centres français de lutte contre le cancer.

Dans le cadre de cette étude, le but est de tester une nouvelle thérapie et plus précisément une nouvelle molécule, le Palbociclib, sur des patientes atteinte d’un cancer du sein de type luminal (la forme la plus fréquente) à un stade précoce (pour aller plus loin et mieux comprendre les cancers du sein, vous pouvez consulter ce dossier pédagogique complet : http://curie.fr/fr/dossier-pedagogique/cancer-sein )

Cette étude sera effectuée sur des patientes ménopausées ayant accepté de participer à cette étude et à qui on administrera soit le traitement habituel, soit la nouvelle molécule, elle-même associée à une hormonothérapie dont le fonctionnement a déjà été prouvé.

Le but ? Montrer une efficacité supérieure de ce nouveau traitement par rapport à une chimiothérapie classique dans le cadre de ces cancers très spécifiques et ainsi faire avancer les traitements contre le cancer.

Cette étude s’inscrit dans le concept de plus en plus utilisé de « médecine personnalisée » c’est à dire s’adaptant très spécifiquement aux besoins de chaque patient atteint d’un cancer.
Pour participer à la lutte contre le cancer et accompagner l’Institut Curie, cliquez ici.