Césarienne : toutes les questions que vous vous posez

Quelle soit prévue de longue date ou que ce soit une décision de dernière minute, la césarienne est l’un des actes chirurgicaux les plus maitrisés de nos jours. Elle permet bien souvent d’éviter un accouchement difficile tant pour la maman que pour le bébé, et donc de limiter les risques post-accouchement.

L'accouchement par césarienne est l'un des actes médicaux les plus sûrs de nos jours.

A quel moment la césarienne peut-elle être pratiquée ?

Bien souvent la césarienne est programmée avant même votre accouchement à Paris, à Lyon ou n’importe où en France. C’est une décision qui peut également être prise au milieu d’un l’accouchement par voie basse, en cas de complication.

Si la césarienne est programmée au cours de la grossesse, elle est en généralement pratiquée  12 à 15 jours avant terme, moment où l’utérus est encore inactif. Cette période est particulièrement propice à la césarienne, puisqu’il est plus facile d’intervenir lorsqu’il n’y a pas encore de contraction.

Quelles peuvent être les raisons d’un accouchement par césarienne ?

Un accouchement peut être réalisé par césarienne pour différentes raisons.

Bien souvent dans les services de néonatologie, que ce soit à Paris ou ailleurs, les raisons d’un accouchement programmé par césarienne sont :
– un retard de croissance important du bébé
– un problème de placenta praevia (cas où le placenta recouvre anormalement le col de l’utérus, ce qui peut entrainer une hémorragie)
– en cas d’herpès génital au moment de l’accouchement
– si le bébé est beaucoup trop gros par rapport au bassin de la future maman (c’est le cas pour 30 à 35% des femmes)
– en cas de siège, c’est-à-dire si le bébé ne se tourne pas naturellement pour placer sa tête en bas pour l’accouchement.

Concernant les césariennes d’urgence, les obstétriciens des urgences obstétriques de Paris ou ailleurs, peuvent demander une césarienne d’urgence dans les cas suivants :
– si le rythme cardiaque du bébé est anormal
– si le col de l’utérus ne se dilate pas assez ou bien cas de dystocie (c’est-à-dire si le travail n’avance pas assez vite)
– si le cordon ombilical du bébé passe autour de son cou.